Phone: 613.736.1003
Fax: 613.736.1395
Email: info@ccmta.ca

Télé: 613.736.1003
Télécopieur: 613.736.1395
Courriel: info@ccmta.ca

Communiqués du CCATM - Résultats Roadcheck 2009

Les provinces et territoires procèdent à la campagne Roadcheck

Ottawa, le 23 juin 2009 – Le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM) est heureux de signaler que plus de 82 % des véhicules qui ont fait l’objet d’une inspection sur route au cours de l’Opération Roadcheck de cette année l’ont réussie, attestant du bon état mécanique du parc de camions et d’autobus du Canada. La campagne de vérification routière annuelle des véhicules lourds s’est déroulée entre les 2 et 4 juin à la grandeur de l’Amérique du Nord, menée par les agences de contrôle routier du Canada, des États-Unis et du Mexique. L’initiative internationale est coordonnée par l’Alliance pour la sécurité des véhicules commerciaux (ASVC/CVSA), de concert avec les administrations membres du CCATM.

Les agents de contrôle routier des provinces et territoires procèdent à la vérification des véhicules et de leurs conducteurs à la grandeur du pays. Dans le cadre de l’événement, les véhicules qui n’affichent pas de vignette d’inspection valide sont sélectionnés aux postes d’inspection et soumis à une vérification conformément aux normes les plus strictes et les plus complètes de l’ASVC. (Les chiffres ne comprennent pas les véhicules considérés en règle en raison de la présence d’une vignette ASVC valide. Voir Note générale à l’annexe A.)

Au cours des trois jours de l’opération, 7 800 véhicules et leurs conducteurs ont été soumis à une vérification complète : en tout, 6 411 véhicules et 7 550 conducteurs ont passé avec succès les rigoureuses normes d’inspection. Les agents de contrôle ont délivré 7 806 nouvelles vignettes aux camions tracteurs, remorques et autobus d’un bout à l’autre du pays, gage d’un niveau élevé de sécurité et de bon état mécanique.

En tout, 1 353 camions, 36 autobus et 250 conducteurs ont été mis hors service en raison de défectuosités et infractions diverses. Un véhicule peut être mis hors service pour une infraction aussi mineure qu’un clignotant arrière défectueux, jusqu’à d’autres plus critiques telles que des problèmes de direction ou de freins. Les autres défectuosités peuvent toucher les roues, les pneus, le câdre-chassis ainsi que l’arrimage des cargaisons. En bien des cas, les conducteurs peuvent apporter les correctifs voulus sur place et reprendre la route. Au total, 3,2 % des conducteurs ont été mis hors service en raison de problèmes reliés au journal de bord, au permis de conduire ou autres pièces documentaires, une amélioration marginale comparée aux années précédentes. (Voir les résultats de Roadcheck 2009 ainsi que ceux des opérations 2008 et 2007 en annexe.)

Le taux moyen de véhicules mis hors service de 17,8 % cette année est légèrement meilleur que le taux de 18,2 % de l’an passé, et il perpétue la tendance à la baisse du taux national de mise hors service que l’on observe depuis une douzaine d’années. Les défectuosités mécaniques reliées aux freins constituent toujours près de la moitié des infractions de mise hors service. À ce titre, les dirigeants de l’ASVC Région V encouragent fortement les gouvernements, les associations de l’industrie du camionnage et tant  les transporteurs que les conducteurs à participer activement à la Semaine de la sécurité des freins 2009, prévue du 13 au 19 septembre prochain. Les responsables du contrôle routier et de l’industrie savent que l’amélioration de la sécurité des véhicules commerciaux passe par l’éducation et la sensibilisation. Le CCATM en appelle à tous les joueurs de l’industrie – transporteurs, conducteurs et contrôleurs routiers – pour qu’ils/elles travaillent ensemble afin d’abaisser de façon marquée et soutenue le taux de mise hors service à l’échelle nationale au cours des prochaines années.

L’Opération Roadcheck 2009 représente un effort concerté des provinces et territoires du Canada, de l’ASVC Région V (Canada), du CCATM, de l’ASVC internationale ainsi que de nos partenaires de l’industrie dans le cadre d’un engagement soutenu envers la mise sur pied de mesures et de programmes qui visent à rendre les véhicules, les conducteurs et les routes plus sûrs.

Pour d’autres renseignements, veuillez communiquer avec John Meed, président de l’ASVC Région V (Canada), au 306-787-4133.

 BILAN  – ROADCHECK 2009

Prov./ Terr.

Camions vérifiés
Camions mis
hors service
Conduc- teurs mis
hors service
% camions mis
hors service
% conduc-teurs mis
hors service
auto-
bus vérifiés

auto-
bus mis hors service

Conduc-
teurs mis hors
service
%
auto-
bus mis hors service
%
conduc-
teurs mis hors service
C.-B.
637
138
28
21,7
4,4
55
6
1
10,9
1,8
Alb.
549
151
51
27,5
9,3
114
16
2
14,0
1,8
Sask.
431
57
20
13,2
4,6
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Man.
446
82
6
18,4
1,3
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Ont.
2 814
469
85
16,7
3,0
89
13
1
14,6
1,1
Qué.
1 254
203
18
16,2
1,4
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-B.
285
79
6
27,7
2,1
9
1
0
11,1
0
Î.P.-É.
135
16
4
11,9
3,0
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-É.
245
23
4
9,4
1,6
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.-N.-L.
555
99
16
17,8
2,9
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Yn
131
28
6
21,4
4,6
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.N.-O.
51
8
2
15,7
3,9
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Total can.
7 533
1 353
246
18,0
3,3
267
36
4
13,5
1,5

Nota

Généralités : La procédure de l’Opération Roadcheck offre aux administrations la flexibilité d’opter pour une campagne d’un minimum de 48 heures jusqu’à concurrence de 72 heures.

Les chiffres de 2009 ne comprennent pas les véhicules considérés en règle en raison de la présence d’une vignette ASVC valide. Seuls les véhicules qui n’affichaient pas une vignette ASVC valide ont été relevés et vérifiés.

S/O : Fait état des administrations qui n’ont pas vérifié les autobus.

le 23 juin 2009

 BILAN  – ROADCHECK 2008

Prov./ Terr.

Camions vérifiés
Camions mis
hors service
Conduc- teurs mis
hors service
% camions mis
hors service
% conduc- teurs mis
hors service
auto-
bus vérifiés

auto-
bus mis hors service

Conduc-
teurs mis hors
service
%
auto-
bus mis hors service
%
conduc-
teurs mis hors service
C.-B.
820
153
41
18,7
5,0
71
13
5
1,.3
7,0
Alb.
471
149
34
31,6
7,2
70
21
10
30,0
14,3
Sask.
486
44
16
9,1
3,3
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Man.
327
77
1
23,5
0,3
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Ont.
2360
436
113
18,5
4,8
83
15
6
18,1
7,2
Qué.
1339
188
4
14,0
0,3
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-B.
377
66
10
17,5
2,7
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Î.P.-É.
97
11
1
11,3
1,0
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-É.
202
32
9
15,8
4,5
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.-N.-L.
531
106
25
20,0
4,7
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Yn
81
13
3
16,0
3,7
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.N.-O.
36
14
0
38,8
,0
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Total can.
7127
1289
257
18,1
3,6
224
49
21
21,9
9,4

Nota

Généralités : La procédure de l’Opération Roadcheck offre aux administrations la flexibilité d’opter pour une campagne d’un minimum de 48 heures jusqu’à concurrence de 72 heures.

Les chiffres de 2008 ne comprennent pas les véhicules considérés en règle en raison de la présence d’une vignette ASVC valide. Seuls les véhicules qui n’affichaient pas une vignette ASVC valide ont été relevés et vérifiés.

S/O : Fait état des administrations qui n’ont pas vérifié les autobus.

le 27 juin 2008

 BILAN  – ROADCHECK 2007

Prov./ Terr.

Camions vérifiés
Camions mis
hors service
Conducteurs mis
hors service
% camions mis
hors service
% conducteurs mis
hors service
auto-
bus vérifiés

auto-
bus mis hors service

Conduc-
teurs mis hors
service
%
auto-
bus mis hors service
%
conduc-
teurs mis hors service
C.-B.
673
147
51
21,8
7,6
51
9
2
17,6
3,9
Alb.
462
138
37
29,9
8,0
25
3
1
12,0
4,0
Sask.
457
55
13
12,0
2,8
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Man.
352
60
3
17,0
0,9
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Ont.
2 862
524
152
18,3
5,3
99
13
10
13,1
10,1
Qué.
1 092
184
2
16,8
0,2
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-B.
296
68
10
23,0
3,4
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Î.P.-É.
104
13
1
12,5
1,0
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
N.-É.
195
17
6
8,7
3,1
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.-N.-L.
462
95
2
20,6
0,4
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Yn
95
13
1
13,7
1,1
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
T.N.-O.
50
10
0
20,0
0,0
s/o
s/o
s/o
s/o
s/o
Total can.
7 100
1 324
278
18,6
3,9
175
25
13
14,3
7,4

Nota

Généralités : La procédure de l’Opération Roadcheck offre aux administrations la flexibilité d’opter pour une campagne d’un minimum de 48 heures jusqu’à concurrence de 72 heures.

Les chiffres de 2007 ne comprennent pas les véhicules considérés en règle en raison de la présence d’une vignette ASVC valide. Seuls les véhicules qui n’affichaient pas une vignette ASVC valide ont été relevés et vérifiés.

S/O : Fait état des administrations qui n’ont pas vérifié les autocars.

 le 27 juin 2007

Langage : French